Pages

mercredi 6 juillet 2016

SOS RH : une ligne d'écoute et de soutien pour les DRH

Le Figaro rapporte l'initiative de l'association ANDRH. Cette dernière a créé et mis en place pour ses 5000 adhérents une ligne de soutien psychologique. Extrait :

Une ligne téléphonique d'assistance psychologique à l'attention des professionnels des Ressources Humaines a été lancée le 7 juin dernier. Cette ligne est joignable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 et compte une quarantaine de psychologues et spécialistes.





Xavier Alas Luquetas, fondateur et dirigeant d'Eléas indique «que l'équipe du service «Écoute RH» représente environ une quarantaine de psychologues et de spécialistes». «Ils sont là à la fois pour écouter les professionnels RH mais aussi pour leur donner un avis et un conseil extérieur sur une décision complexe» ajoute-t-il.

Suicide, addiction, maladie, harcèlement au travail, licenciements... les situations délicates ne manquent pas. «Le nombre de situations complexes que les DRH doivent gérer ne fait qu'augmenter ces dernières années» indique Xavier Alas Luquetas. [...]


Pour en savoir plus :
> l'article du Figaro

lundi 13 juin 2016

Quelles actions pour la prévention des RPS ?

Notre guide "Qualité de vie au travail : Risques Psycho Sociaux, Harcèlement et Pénibilité" est désormais disponible en téléchargement gratuit. Il couvre en une vingtaine de pages l'ensemble des problématiques liées à ce thème.

Nous vous invitons à en découvrir un extrait...




Que nous apprennent les sciences sur le bien-être au travail ?

« Œuvrer au bien être des collaborateurs est un vecteur de performance économique ».
Depuis une quinzaine d’années, les recherches scientifiques ont progressivement accumulé de nombreux indices qui établissent un lien entre bien-être et performance*. Les études de Jacques Fradin, médecin et neuroscientifique démontrent en effet qu’un individu en situation de mal-être « se réfugie dans son cerveau reptilien et n'accède alors qu'aux états d'urgence primaires qui le rendent agressif, apeuré ou apathique ». C’est une réaction au stress.

D'autres travaux en psychologie positive tendent à démontrer qu'un individu qui se sent bien « voit son champ de conscience et ses facultés élargis, lui permettant même progressivement de bâtir de nouvelles compétences durables. » 

Un lien de cause à effet, scientifiquement démontré, se dessine donc entre bien-être et facultés biologiques et émotionnelles. La capacité de l’être humain à s’adapter à son environnement  et à résoudre des problèmes relève de la capacité à comprendre ses émotions, à les exprimer et à les réguler : il s’agit donc de développer l’intelligence émotionnelle et sociale des individus.

http://www.saas-guru.com/catalogue/web/inscription/guide_RH_QVT.html


Quelles sont les solutions concrètes favorisant l’épanouissement des collaborateurs ?

Individuellement, le chemin du bien-être est un chemin de développement personnel et de prises de conscience.
Une formation préventive au burn-out (coaching individuel ou atelier de groupe) est une solution pour éveiller les individus aux piliers qui garantissent leur équilibre en entreprise :

·  Mieux se connaître en améliorant sa relation à soi et aux autres
·  S’équilibrer pour mobiliser son énergie de façon constructive.
·  Mieux communiquer pour entrer efficacement en relation
·  Se révéler pour exprimer et développer ses compétences

Il s’agit aussi de développer l’intelligence adaptative des individus. Celle qui permet de faire la bascule entre un mode mental automatique (celui de la routine, des process et de la simplification) vers un mode mental plus adaptatif (celui de la curiosité, de la souplesse et de l’intuition).


Les études des psychologues et neuroscientifiques sur les mécanismes cérébraux de la créativité, indiquent que la pensée divergente et la flexibilité mentale sont les nouvelles clés pour innover plus efficacement.

Les ateliers « expérientiels » de créativité ou les ateliers d’intelligence collective tels que le codéveloppement sont une solution pour faire émerger le meilleur de chacun, créer des connexions authentiques entre les personnes.

Les animateurs-coachs ne délivrent pas une formation mais facilitent le dialogue et valorisent les participants par les feed-backs réguliers. Ils sont aussi les garants des règles de bienveillance et de franc-parler indispensables pour créer la coopération et la confiance collaborative.

Il s’agit de développer l’entraide entre les participants, la prise de recul, l’empathie authentique et la compassion en introduisant une communication différenciée pour fluidifier sa relation avec l’autre : l’écoute active et la "communication non violente »  sont les principes de base de l’intelligence relationnelle.

* Fondée en 2011, la Fabrique Spinoza, le think-tank du bonheur citoyen, est un laboratoire d'idées politiques et économiques, multi-partisan, qui s'est donné pour mission de rendre au « bonheur » toute sa place au cœur de notre société.


Catherine FOUILLAND

Fondatrice d’Akadi, révélateur de créativité, Catherine Fouilland est consultante, coach certifiée spécialiste du développement de l’intelligence relationnelle et facilitatrice d’ateliers d’intelligence collective (Co-développement et  Bigger Game®, un atelier exclusif en France, pour bâtir un environnement qui révèle et mobilise le potentiel créatif de chacun.)
Elle est membre de l’ICF (Fédération Internationale de Coaching) et de la communauté Teal for Teal.


Pour découvrir la totalité de cet article, et l'ensemble du guide, nous vous invitons à le télécharger gratuitement sur cette page

Si vous souhaitez tester gratuitement une solution numérique destinée à la gestion des problématiques QVT, RPS et Pénibilité, vous pouvez le faire sur cette page.

mardi 31 mai 2016

Le nouveau rôle du responsable SIRH

Lucas Jacubowicz livre pour le JDN un article intéressant concernant le nouveau rôle du responsable SIRH, et la transformation numérique des Ressources Humaines. En voici quelques extraits...



[...] La révolution digitale met à disposition des entreprises une véritable manne : une grande quantité de données qui peuvent être utilisées à des fins commerciales. Mais certaines peuvent aussi servir à améliorer le management en interne. Pour les décortiquer, une fonction mi geek, mi responsable RH se répand dans les entreprises : le responsable SIRH.

[...] Concrètement, lorsqu'une entreprise décide de mettre en place un nouveau service de paie, c'est lui qui est en charge de la gestion de ce projet.

Analyse interne, choix de l'outil, mise en place d'algorithmes permettant de payer des centaines de salariés à l'euro près en un seul clic : rien ne lui échappe.

[...] En plus d'un côté geek, il faut connaître le droit du travail, les conventions collectives et les plans de formation

Du fait de la diversité de ses missions, les responsables SIRH viennent souvent d'horizons différents, ce qui explique le faible nombre de formations dédiées [...]

Il est vrai que pour exercer ce métier, il est nécessaire de savoir interpréter des conventions collectives, être au courant des évolutions en matière de droit du travail ou encore savoir comment sont élaborés les plans de formation et comment peuvent être utilisés les comptes personnels de formation (CPF).

Ainsi, en 2016, l'obligation de l'entretien professionnel a donné l'occasion aux entreprises de mettre en place des solutions informatiques pour traiter les données recueillies : un défi que seul le responsable SIRH est à même de surmonter. [...]

Pour en savoir plus :
> l'article complet du JDN

vendredi 27 mai 2016

Lecture RH du mois : "Le DRH 3.0 face aux défis du numérique"

Un ouvrage de Karim Chérif et Pascal Nicaud, à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

"Fruit de recherches et de nombreux témoignages de DRH, cet ouvrage se donne trois objectifs : comprendre, partager et anticiper les impacts innombrables du numérique sur nos vies, tant personnelles que professionnelles. Les auteurs y analysent en quoi nos modèles traditionnels d’entreprise sont impactés de plein fouet.
Après avoir synthétisé les stimuli impliquant une nécessaire transformation face à ce phénomène sans précédent, ils partagent une centaine d’initiatives digitales, actuelles ou en devenir. Ils vous proposent enfin une nouvelle ambition pour la Fonction RH afin de définir votre propre trajectoire stratégique.

Tel le parcours initiatique du Jedi, cet ouvrage vous convie à un voyage expérientiel et visionnaire, de la « menace fantôme » du digital jusqu’au « réveil de la Force » RH ! Collectif de travail, management, processus RH, organisation de la Fonction, outils digitaux, autant de champs qui poussent aujourd’hui à mener un combat de convictions et de postures. Que la Force soit avec vous !"

mardi 10 mai 2016

Qi Gong en entreprise : gérer son stress et améliorer son bien être

Notre guide "Qualité de vie au travail : Risques Psycho Sociaux, Harcèlement et Pénibilité" est désormais disponible en téléchargement gratuit. Il couvre en une vingtaine de pages l'ensemble des problématiques liées à ce thème.

Nous vous invitons à en découvrir un extrait...



Qi Gong en entreprise pour mieux gérer son stress et améliorer son bien être ?


Le Qi Gong en entreprise est l’une des réponses à apporter à la question de bien vivre ensemble au travail et de réduire les effets pathologiques d’une mauvaise gestion du stress et des modes relationnels dégradés jusqu’aux collusions étouffées ou manifestées. Au jour d’aujourd’hui les psychologues suivis par les sophrologues occupent le terrain.

Pratiquer le Qi Gong au sein de son entreprise a pour avantage de ne pas avoir à courir pour aller à un cours près de chez soi après une journée de travail.

Mais c’est plus que cela, car les vertus du Qi Gong permettent de prendre une douche énergétique salvatrice en pleine journée de labeur.

Combattre la peur au travail ? 


Comme toutes les émotions de base, la peur physiologique est nécessaire à la survie de l’homme, sur le plan individuel et collectif. Cette peur innée est là pour prévenir et protéger l’espèce humaine des dangers et de sa disparition. Elle est portée par l’intelligence raisonnée et intuitive de l’homme.

Cette peur prend racine dans notre capacité à réagir avec justesse et promptitude à la réalité ; encore faut-il avoir les pieds sur terre, être bien ancré.

La peur stimule le courage, la détermination, la volonté. Elle fait s’exprimer notre force de vie et notre instinct de survie. Elle invite à l’action.

La peur au travail est une réalité unique à chacun qui est faite de nombreuses composantes. Elle est alimentée d’inquiétudes et de craintes récurrentes qui se manifestent par de l’angoisse :


•   Peur de ne pas avoir assez de temps
•   Peur de l’échec
•   Peur du jugement négatif des autres
•   Peur de changer de poste ou de site
•   Peur de modifier des habitudes
•   Peur de ne pas être capable de s’adapter aux nouveautés (hiérarchie, organisation, équipe, tâches, demandes de résultats…)
•   Peur de subir
•   Peur de souffrir
•   Peur d’être harcelé
•   Peur du chômage
•   Peur de tout perdre…


La peur au travail inhibe et pousse l’individu à fuir plutôt qu’à lutter. Si c’est la stupeur qui le tétanise, les réactions peuvent être brutales : crises de nerf, agressivité, violences…

http://www.saas-guru.com/catalogue/web/inscription/guide_RH_QVT.html

Quelles sont les solutions à cela ?


•   Accepter sa peur
•   Faire de sa peur un atout, un déclencheur d’action
•   Développer la conscience
•   Identifier les peurs et la peur principale
•   Hiérarchiser ses peurs
•   Envisager différentes interprétations
•   Reconnaître la part subjective et la part objective
•   Travailler le détachement
•   Nourrir l’espoir
•   Fortifier la volonté, le courage, la détermination
•   Restaurer la confiance en soi, l’estime de soi
•   S’auto-reconnaître pour ne plus être en attente de la reconnaissance des autres
•   Inventer ses solutions
•   Développer l’indulgence, la bienveillance, l’empathie pour soi, pour les autres
•   Apprendre à se détendre pour gérer les manifestations physiologiques de la peur
•   Dialoguer
•   Retrouver le plaisir
•   Se laisser aller à être humain
•   Oser changer
•   Etre soi, courageusement, avec fierté


Le Qi Gong en entreprise, porté par ses enseignants attentifs va tenir compte de tous ces aspects sans pour autant mettre le doigt dessus. Et c’est là la force et tout l’intérêt de cette discipline ancestrale.

Les bénéfices de la pratique régulière du Qi Gong :


•   Calme et détend
•   Dé-fatique
•   Dé-stresse
•   Harmonise le corps, le mental et le psychisme qui ne font qu’un
•   Régule les émotions
•   Régule le sommeil
•   Assouplit et tonifie à la fois
•   …


Au sein de l’entreprise, le Qi Gong est bénéfique à tous les échelons de la pyramide, de l’employé au dirigeant, car aujourd’hui, personne n’est épargné.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons de consulter le dossier Qi Cong en Entreprise de Qi Cong TV ou de nous envoyer un email en précisant l'objet de votre demande.

Pour découvrir l'ensemble du guide, nous vous invitons à le télécharger gratuitement sur cette page

Si vous souhaitez tester gratuitement une solution numérique destinée à la gestion des problématiques QVT, RPS et Pénibilité, vous pouvez le faire sur cette page.

mardi 26 avril 2016

Comprendre la souffrance au travail

La journaliste Margherita NASI livre pour Le Monde un intéressant article sur la souffrance au travail, que nous vous invitons à découvrir.
Elle y rappelle notamment la façon très française de transférer sur les psys des problèmes qui trouvent leur sources dans le monde du travail lui-même. Un moyen de s'en délester et de ne pas aborder le fond du problème. En voici quelques extraits :

Entre 2007 et 2014, la psychologue du travail Lise Gaignard rédige des chroniques à partir d’entretiens menés dans son cabinet. [...] à ses yeux, le changement le plus frappant dans le monde du travail en France n’est pas « la transformation – pourtant importante – des modes de management, ni les catastrophiques techniques d’évaluation pipées, ni la mondialisation. Pour moi, la différence majeure, c’est qu’en France, quand on est victime d’une injustice épouvantable au travail… on demande à aller chez le psy ! ».

[...] cette médecin du travail porte aujourd’hui un regard plus amer sur la question, et refuse de mettre ses patients en inaptitude médicale. « C’est ce que tout le monde leur dit de faire, et c’est grave ! Le problème n’est pas médical, il est lié au travail. Je préfère la rupture conventionnelle : au moins, c’est le salarié qui la demande, qui décide de mettre un terme à une situation qui ne lui convient pas. »

[...] Le cœur du problème est ailleurs. Il se trouve dans l’impossibilité du travail bien fait. Des personnes qui souhaitent travailler dans les règles de l’art se heurtent à des organisations qui sacrifient la qualité du travail, dans tous les secteurs : l’industrie, les services ou encore le milieu universitaire. Ces conflits de critères refoulés viennent s’enkyster dans le corps et la tête de chacun.

Le problème devient alors personnel, mais il est politique dans ses causes, tout comme dans ses conséquences. [...]

Pour en savoir plus :
> l'article du site Le Monde.fr

Sur ce sujet, nous vous invitons à télécharger notre guide QVT gratuitement sur cette page.

Si vous souhaitez tester gratuitement une solution numérique destinée à la gestion des problématiques QVT, RPS et Pénibilité, vous pouvez le faire sur cette page.

mercredi 20 avril 2016

Les lectures RH du mois : Transformation Digitale - Pourquoi on travaille ?

Une rubrique mensuelle pour notre blog, afin de mettre en avant des ouvrages qui pourront enrichir votre culture RH, et nous l'espérons répondre à certaines de vos interrogations.

Au sommaire ce mois-ci, un ouvrage récemment publié traitant de la Transformation Digitale RH, et un autre sur la raison d'être du travail.
Découvrez les :

Transformation, RH et Digital


Le contexte contemporain est marqué par des évolutions qui bouleversent les entreprises. Beaucoup peinent à trouver les recettes d'une compétitivité dont l'agilité est devenue la clé. Les limites des organisations, le numérique, la nécessité d'innover, la crise de défiance sont autant de paramètres qui forment une équation complexe.

Ces bouleversements rendent caduques les recettes habituelles. Une certaine manière de penser l'entreprise montre ses limites : le mindset taylorien comme réponse unique est épuisé, les stratégies monolithiques sont limitées, la course à la taille est insuffisante et les organisations classiques sont inefficaces.

Se réinventer passe par une transformation vers des organisations agiles, capables de s'adapter en permanence à la réalité des affaires. C'est un défi d'intelligence collective...


Pourquoi on travaille ?



Non, ce n'est pas que pour la fiche de paie ! On peut tout à fait être malheureux avec un salaire de ministre ou tirer de profondes gratifications d'une profession sous-estimée et sous-payée.
Des hôpitaux aux salons de coiffure, des chaînes de montage automobile aux conseils d'administration, une enquête passionnante sur les secrets du bonheur au travail.

Nous avons publié un guide sur le thème Qualité de Vie au Travail (QVT), nous vous invitons à le télécharger gratuitement sur cette page

Si vous souhaitez tester gratuitement une solution numérique destinée à la gestion des problématiques QVT, RPS et Pénibilité, vous pouvez le faire sur cette page.

Les ouvrages présentés ici peuvent être achetés notamment sur le site de la librairie Eyrolles

lundi 11 avril 2016

L’entreprise confrontée à la maladie grave de ses collaborateurs.



Notre guide "Qualité de vie au travail : Risques Psycho Sociaux, Harcèlement et Pénibilité" est désormais disponible en téléchargement gratuit. Il couvre en une vingtaine de pages l'ensemble des problématiques liées à ce thème.

Nous vous invitons à en découvrir un premier extrait, concernant la confrontation entre l'entreprise et ses ressources humaines avec la maladie grave de l'un de ses collaborateurs.


Chronique ou non, évolutive ou non, transmissible ou non, de bon ou mauvais pronostic de guérison, accompagnée ou non d’une reconnaissance de handicap… la maladie grave touchant ses  collaborateurs fait partie des préoccupations de l’entreprise. Elle peut être annoncée à l’entreprise par le salarié qui en est atteint au moment de son recrutement, être seulement révélée –parfois avouée- quelques temps après l’embauche ou alors, se déclarer chez le salarié après des années passées dans l’entreprise. La maladie évoluera dans un cadre raisonnablement prévisible ou parfois y échappera.
Les répercussions de la maladie grave sur le plan humain, organisationnel, productif et financier sont désormais connues par les entreprises et les enjeux sont importants.

http://www.saas-guru.com/catalogue/web/inscription/guide_RH_QVT.html


Lorsqu’une maladie grave est diagnostiquée chez un collaborateur c’est l’ensemble du service dans lequel il travaille qui est impacté dans son mode de fonctionnement. Dans le service concerné, le choc émotionnel qui fait suite à l’annonce de ce diagnostic -par le salarié directement concerné, son manager et parfois même un  collègue- est toujours très important et vient interférer avec la dynamique professionnelle. Les modes de collaboration habituellement observés dans le service sont mis en échec, des attentes et représentations exacerbées à l’égard des différents acteurs de l’entreprise apparaissent. Certains salariés touchés par la maladie grave se mettent en arrêt de travail peu après le diagnostic, d’autres choisissent de rester dans l’entreprise pendant une partie ou toute la durée des traitements. Dès que la maladie grave touche un membre de son équipe, la situation à laquelle le manager direct est confronté dépasse tout ce qu’il avait pu jusqu’alors rencontrer. Son rôle sera pourtant déterminant dans l’évolution de la situation. 

[...]


Si vous souhaitez en savoir plus vous pouvez nous contacter par mail
Pour découvrir la totalité de cet article, et l'ensemble du guide, nous vous invitons à le télécharger gratuitement sur cette page

Si vous souhaitez tester gratuitement une solution numérique destinée à la gestion des problématiques QVT, RPS et Pénibilité, vous pouvez le faire sur cette page.

mardi 5 avril 2016

La transformation digitale des Ressources Humaines

Voilà un sujet qui est vraiment d'actualité, et qui semble mobiliser l'attention des experts Ressources Humaines du monde entier. Les articles et les points de vue sur le sujet sont nombreux, et souvent intéressants.
Pour sortir un peu de notre contexte hexagonal, voici des extraits d'un point de vue Australien, celui de Aaron Green.


Le monde du travail connaît un changement sismique. La technologie modifie la façon dont nous travaillons, communiquons, sommes reliés et surtout la façon dont nous vivons. [...] Le travail, la vie et l'équilibre travail-vie ont tous acquis de nouvelles significations.
[...] le Digital RH est maintenant un impératif de survie et de transformation pour les organisations. Contrairement à la croyance populaire, le Digital RH ne concerne pas seulement l'automatisation des processus ou la numérisation.[...]
 La transition numérique RH est le fondement de la transformation organisationnelle pour se rendre prêt pour l'avenir. [...]
 

1. Un levier pour l'engagement des employés

Les collaborateurs sont à la recherche d'un milieu de travail qui traite ses employés comme des clients et fournit une expérience utilisateur similaire à travers les points de contact. Ils veulent gérer leurs opérations RH à partir de périphériques toujours disponibles. [...]

2. Un catalyseur de transformation culturelle


[...] Aves les générations Y et Z, l'idée de lieu de travail devient plus floue. La plupart des travaux et les interactions interpersonnelles se produisent dans un monde social virtuel. Seul le digital RH peut permettre cette transformation culturelle [...].

3. Un mécanisme d'autonomisation


Le digital RH permet le transfert de nombreux processus tels que, le recrutement, la gestion de la rémunération, l'apprentissage, le développement et la gestion des talents, etc.
[...]. Les employés sont plus «en contrôle» de leur carrière ce qui crée un impact significatif et mesurable sur divers aspects.

4. Un avantage concurrentiel dans la guerre des talents


Livrer la proposition de valeur des employés par le biais des canaux numériques aide les organisations à attirer et à retenir plus de talent de qualité. Une proportion de plus en plus élevée de d'employés potentiels utilisent aujourd'hui des canaux comme LinkedIn, Twitter et Facebook etc, pour leur recherche d'emploi.
[...]

5. Une source d'idées et de prédictions


L'intégration transparente des données des employés en temps réel, les capacités d'analyse intégrées et de référencement de grandes données permettent aux solutions digital RH de fournir des indications significatives. Elles peuvent même prédire des événements futurs qui pourraient avoir un impact critique sur l'entreprise.
[...]

6. Une clé de HR 'le siège sur la table'


Qu'on le veuille ou non, les Ressources Humaines encore un mot à dire limité dans la formulation de la stratégie commerciale.
[...] Selon un rapport de BCG, «Il y a une forte corrélation entre l'utilisation des indicateurs de performance clés et le rôle stratégique des RH. Les dirigeants des RH qui veulent un rôle dans les discussions stratégiques avec les entreprises doivent être en mesure de quantifier la performance du personnel. [...]


Pour en savoir plus :
> l'article original en anglais sur anthillonline.com