Pages

vendredi 5 janvier 2018

Soyez déconnectés

Revenons sur une mesure entrée en vigueur il y a quelques mois dans le cadre de la loi travail : le droit à la déconnexion.

Le "Figaro" revient dans un article sur cette nouvelle mesure, voici quelques extraits de cet article :

"Le droit à la déconnexion voté dans le cadre de la loi Travail, dans le nouvel article L2242-8 du Code du travail, est entré en vigueur ce lundi matin dans les entreprises. Il concerne les entreprises de plus de 50 salariés. Afin d'assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les entreprises concernées devront mettre en place «des instruments de régulation de l'outil numérique», souligne le législateur. Dans le cadre de leur négociation annuelle «égalité professionnelle et qualité de vie», elles devront désormais traiter du droit à la déconnexion. À défaut d'accord, l'employeur devra élaborer une charte définissant les modalités de l'exercice du droit à la déconnexion." [...]






 

«La loi n'exige pas d'éteindre son smartphone professionnel en rentrant chez soi ni pour l'entreprise de couper les serveurs à 18 heures. Ce ne serait pas adapté à une entreprise qui travaille à l'international», précise Patrick Thiébart, avocat associé au cabinet Jeantet. «Il n'y a pas de mode d'emploi précis. Aux entreprises de trouver des solutions sur-mesure», précise l'avocat. [...]

Plusieurs grandes entreprises ont déjà instauré des mesures en ce sens. À l'instar d'Orange. Dans un accord interne daté du 27 septembre 2016, l'opérateur télécoms demande à ses salariés de prévoir des temps de non-utilisation de la messagerie électronique, notamment lors des réunions pour faciliter la concentration. Son directeur général adjoint en charge des ressources humaines, Bruno Mettling, est d'ailleurs l'auteur d'un rapport sur l'impact du numérique sur le travail qui a inspiré ce nouveau «droit à la déconnexion». [...]



Pour en savoir plus :
> l'article du Figaro 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire