Pages

lundi 23 mars 2015

Le présentéisme, ou la nécessité de s'intéresser à la QVT (Qualité de Vie au Travail)



Le cabinet Midori Consulting a publié une étude sur le phénomène du "Présentéisme".
Le présentéisme est un phénomène directement relié à l’absentéisme mais dont les coûts cachés sont plus élevés.

• Absentéisme = situation marquée par des absences au travail répétitives ou prolongées d'un ou plusieurs salariés, excluant les périodes prévues de congés.
• Présentéisme = situation où un salarié est physiquement présent sur son lieu de travail, alors que son état physique, mental ou sa motivation ne lui permettent pas d'être pleinement productif.

Selon cette étude, "...le présentéisme coûte cher, très cher même, et ce coût est masqué. Les statistiques de nos études montrent une baisse importante de la quantité et de la qualité du travail réalisé, ainsi qu’une augmentation du risque d’accidents et de conflits. Par ailleurs, le présentéisme peut entraver la guérison et empêcher que les salariés récupèrent pour revenir à un état de santé normal. En incitant au présentéisme, les entreprises peuvent favoriser une incapacité de travail qui risque d’être plus longue et de leur coûter plus cher que si elles avaient accepté le coût non caché de l’absentéisme. "
Le présentéisme a une influence directe sur la Qualité de Vie au Travail (QVT), ce que résume ce schéma tiré de l'étude :


Le cabinet Midori souligne : "...pour autant, beaucoup d’entreprises rechignent encore à investir sur la qualité de vie au travail car elles ne perçoivent pas forcement le retour sur investissement Au contraire, on peut craindre qu’en situation de crise économique, on cherche à économiser au détriment des conditions de travail, ce qui augmenterait mécaniquement le coût caché du présentéisme. L’économie escomptée ne serait pas au rendez-vous. En suivant trop brutalement cette stratégie, la fonction publique soumise à une forte contrainte budgétaire pourrait voir son présentéisme exploser. Dans le secteur du service, où la masse salariale compte pour beaucoup dans la rentabilité de l’entreprise, il est primordial pour la compétitivité d’investir sérieusement sur la QVT. Nos évaluations montrent que pour une intervention sur la qualité de vie au travail, le présentéisme peut baisser de 30%. De ce fait, en moyenne 1 euro investi rapporte minimum entre 2 et 4 euros."

Il existe pourtant aujourd'hui des solutions efficaces permettant d'évaluer et d'agir sur la QVT, de façon concrète et automatisée.
Mieux, ces solutions sont parfois intégrées dans une solutions plus globale, comme celle de Bluekango, BMS RH, qui répond aussi aux obligations réglementaires (Pénibilité, Santé et Sécurité, BDES, Document Unique…).

> Découvrir et tester gratuitement la solution QVT Bluekango

> Si vous souhaitez participer au prochain webinaire co-animé par Laurent Hercé, expert RH SaaS Guru, faites en la demande dès aujourd'hui

> En savoir plus sur l'étude Présentéisme Midori Consulting

Aucun commentaire:

Publier un commentaire