Pages

jeudi 22 janvier 2015

Ce qui attend les DRH en 2015

Les Echos ont récapitulé dans un article récent les dossiers "phares" qui attendent les DRH en 2015. Au programme : création du CPF, compte pénibilité, rémunération des stages, simplification du bulletin de paie. Extraits :

La création du CPF

Chaque salarié se doit désormais d'ouvrir un compte personnel de formation (CPF) auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations. Se substituant au droit individuel à la formation (DIF), le CPF cumulera les crédits (20 heures par an jusqu'à 120 heures) qui permettront d'accéder à des formations. [...]

Le compte pénibilité

Depuis le 1er janvier, les salariés exposés à des facteurs de pénibilité bénéficient également d'un compte personnel de prévention. Pour 2015, seuls quatre facteurs de risque sont pris en compte (travail de nuit, travail sous pression hyperbare, travail répétitif, et en équipes postées) mais six autres viendront s'ajouter en 2016 (dont les postures, le bruit, le port de charges, les agents chimiques et les vibrations mécaniques). [...]

La rémunération des stages

Désormais obligatoire au-delà d'un mois, la gratification des stagiaires va être réévaluée par étapes cette année. Fixée à 500 euros mensuels à partir du 1er janvier 2015, elle passera à 523 euros pour un équivalent temps plein à partir du 1er septembre, auxquels il faudra ajouter le remboursement partiel des frais de transport et des titres restaurant. Dernier (gros) détail, les stagiaires vont entrer dans le registre unique du personnel et bénéficieront des mêmes congés. [...]

La simplification du bulletin de paie

C'est l'une des mesures phares du « choc de simplification » : d'ici au 1er janvier 2016, les cotisations salariales vont être regroupées en six rubriques (emploi, retraite, famille, santé, Sécurité sociale et prévoyance). Si les mentions des salaires brut et net ainsi que les primes, les congés et les avantages subsistent, les cotisations patronales disparaissent. [...]

À noter
Deux autres mesures à l'agenda du DRH : à partir du 1er juin, la portabilité des garanties prévoyance et dès le 1er janvier 2016 la généralisation de la complémentaire santé.

Pour en savoir plus :
> l'article complet des Echos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire